Crédit photo : Adrienne Surprenant

AVAle

AVALe suit la vie de deux quinquagénaires qui accumulent frustrations et désabusements, jusqu’au jour où une petite goutte fait déborder le vase de leur quotidien. Le bruit constant, les rénovations, l’échec professionnel, l’isolement et une santé défaillante transforment un rouleau de papier de toilette vide en prétexte pour une guerre nucléaire.

La colère est un sentiment qui propulse et transforme. Pourtant, avant que ce sentiment prenne le corps en otage, des mois, voire des années d’accumulation et d’émotions non-exprimées créent le terreau fertile qui mène à l’éclatement, à l’explosion. C’est ce prologue à la colère qui intéresse Joe Jack et John, ainsi que les émotions qui le composent : l’impuissance, l’étouffement et l’exclusion.

 

Texte collectif – en collaboration avec J-F Nadeau
Conception et mise en scène : Catherine Bourgeois
Performance : Anthony Dolbec, Michael Nimbley et Jacqueline van de Geer
Costumes et collaboration aux décors : Julie Emery
Éclairage : Martin Sirois
Musique : Jez
Assistance et accompagnement : Marilyne Fournier
Direction technique : Maxime Bouchard
Régie : Clémence Doray
Direction de production : Pénélope Bourque
Graphisme : Mivil
Relations de presse : Rugicomm