Autour des représentations de Dis merci en 2018, Joe Jack et John a voulu développer une nouvelle facette à ses pratiques inclusives et rendre certaines représentations accessibles à la communauté sourde. Pour ce faire, elle a fait appel au consultant Daz Saunders pour suivre ses recommandations et implique rapidement une interprète en langue des signes québécoise (LSQ) dans la création du spectacle.

L’interprète Nico Bonin-Gauthier fut donc intégrée à la pièce, tel un cinquième personnage, lors de deux représentations de Dis merci à Espace Libre. De nombreux liens ont aussi été créés avec la communauté sourde afin de les impliquer et de recueillir leurs impressions et commentaires à la suite de chaque représentation.

Photos : Frédérique Ménard-Aubin