Crédit photo : Adrienne Surprenant

Je ne veux pas marcher seul

Je ne veux pas marcher seul rassemble sur scène trois performers/personnages qui se confrontent les uns aux autres et explorent différentes facettes de la peur. La quête se tisse autour du personnage d’Edon, un jeune homme dont l’histoire renvoie à celle de Trayvon Martin, un adolescent noir tombé sous les balles d’un vigile de quartier de Miami, à l’hiver 2012.

En explorant le thème de la crainte de l’autre, le spectacle s’intéresse au phénomène selon lequel la peur devient une excuse pour justifier des paroles et des gestes discriminants et violents. Librement inspiré d’actes xénophobes posés au cours des dernières années aux États-Unis et au Canada, la pièce expose en une dizaine de tableaux le vaste spectre de la peur : du racisme flagrant à l’angoisse cachée, en passant par l’usage de la peur comme outil de contrôle des masses.

Intercalant danse, témoignages, rap et projections vidéo, Joe Jack et John propose une oeuvre multidisciplinaire à la forme résolument contemporaine. La compagnie poursuit également son mandat de casting atypique avec l’inclusion d’un acteur ayant une déficience intellectuelle.

Conception et mise en scène : Catherine Bourgeois
Texte collectif avec la collaboration de Kevin Williamson
Interprètes : Edon Descollines, Francis Ducharme,  Étienne Thibeault et Dorian Nuskind-Oder
Répétitrice: Marilyne Fournier
Conception d’éclairage: Martin Sirois
Conception des costumes: Julie Emery
Musique: Chafiik
Directrice technique et régie: Anne-Sara Gendron
Régie d’éclairage: Cédric Descamps
Relations de presse: Valérie Grig (RuGicomm)